Flûte, quelle équation !

Ce projet est un questionnement sur la musique, un écho entre recherche mathématique, artistique et informatique autour de la création musicale.

Un premier labo musique a été présenté lors de la Biennale Arts Sciences, Rencontres-i 2013 à La Source - Fontaine.
L’équipe artistique et scientifique était aussi présente sur le salon EXPERIMENTA.

Malik Mezzadri alias Magic Malik Improvisateur et compositeur
Maxime Zampieri Batterie
Frédéric Faure Enseignant chercheur, laboratoire de mathématiques Institut Joseph Fourier, Grenoble
Alexandre Ratchov Développeur indépendant


Le projet de recherche

La musique est proche des mathématiques, à travers les règles de résonance ou de rythme.
Ce projet est un questionnement sur la musique, un écho entre recherche mathématique, artistique et informatique autour de la création musicale, une interrogation sur le lien entre le timbre et les échelles musicales.
Pourquoi certaines notes jouées ensemble sonnent-elles harmonieusement alors que d’autres non ? Y a-t-il des notes manquantes à notre musique mais qui pourraient avoir un rôle intéressant dans une création musicale ?
De nouvelles pistes sont explorées au travers des improvisations de Magic Malik, une analyse mathématique de la structure des sons et de la musique par Frédéric Faure, un instrument numérique adapté pour l’occasion par Alexandre Ratchov.

Les équipes, artistiques et scientifiques

Malik Mezzadri alias Magic Malik est un musicien Jazzman/flutiste internationalement reconnu, auteur.
Enfant, Malik Mezzadri passe son temps à tenter de reproduire les mélodies de sa radio à l’aide d’un petit vibraphone diatonique puis s’adonne dès l’âge de six ans à l’apprentissage des flûtes à bec et traversière. Ebloui par Bach, Xenakis, Ravel et Stockhausen, il comprend qu’il peut devenir musicien et quitte la Guadeloupe pour Marseille en 1986.
Inscrit au Conservatoire, il obtient un Premier prix en 1988, puis part s’installer à Paris où il étudie l’analyse, l’orchestration, l’harmonie et le contrepoint.
Rencontrant le saxophoniste de Human Spirit, il intègre le groupe et lui insuffle pendant dix ans une inventivité singulière.
En 1998, il rejoint le Groove Gang de Julien Lourau, entame une tournée mondiale l’année suivante et enregistre à son retour l’album 69 96. Bouleversé par ses voyages, il livre alors de multiples trouvailles drum’n bass, des polyrythmies africaines, raggas indiens, musiques boliviennes, riffs de jazz ou de salsa.
Deux ans plus tard, il sort le double album 00-237 XP-1, sur lequel Steve Coleman fait une apparition, et revisite en 2003 une série de treize morceaux via 13 XP song’s book, aux côtés du Magic Malik Orchestra.
En 2004, il propose avec le Magic Malik Orchestra un album intitulé 13 XP Song’s Book : treize chansons célèbres ou non vues sous le prisme de Malik.
Malik enregistre et écrit avec de nombreux musiciens de la nouvelle génération : -M-, Bumcello, Camille, Pierrick Pedron, Aka Moon, Booster. Plus récemment, il a également collaboré avec Hocus Pocus, Air, Oumou Sangaré.
En mai 2010, il obtient avec le musicien et compositeur Gilbert Nouno une résidence d’un an à la Villa Médicis à Rome. Son dernier album, Tranz Denied, rencontre musique contemporaine, électro, pop et jazz.
L’originalité de Magic Malik, outre une technique peu commune, est son jeu exubérant et l’utilisation de nombreux cris et chantonnements dans sa flûte, appelé growl.

Frederic Faure est mathématicien, enseignant-chercheur à l’Institut Fourier, laboratoire de recherche de l’UJF et du CNRS.
Il travaille dans le domaine de la mécanique quantique, la théorie du chaos et les lois d’évolution qui engendrent des choses complexes.
Musicien, flutiste, il s’intéresse depuis longtemps à la musique de Magic Malik. Il a participé à une Master Class en 2005 avec lui. Depuis, une collaboration forte existe entre les deux hommes. Ils ont déjà travaillé ensemble à la Villa Médicis.
.

Alexandre Ratchov est ingénieur indépendant, développeur d’outils électroniques pour la musique. Il maintient la couche audio et MIDI du système d’exploitation OpenBSD et est l’auteur du projet Midish, connus pour leur simplicité et leur robustesse. Alexandre a soutenu sa thèse de physique théorique en 2005 à l’Université Joseph Fourier de Grenoble et travaille actuellement dans le domaine de l’informatique. Il est aussi musicien amateur.

Maxime Zampieri - Jazzman - Batteur
1er prix au Conservatoire Royal de Bruxelles, département jazz, Maxime Zampieri est engagé par le saxophoniste Julien Lourau pour une tournée internationale et l’enregistrement du disque Gambit en 2000. Il rejoint ensuite le Magic Malik Orchestra et découvre au sein de cette formation une approche unique et radicalement nouvelle de la composition musicale et de la rythmique. En 2010, il intègre le groupe Yodelice. En parallèle, Maxime Zampieri a accompagné Mathieu Boogaerts, Piers Faccini, Ibrahim Maalouf, Ntoumos, Malia, Norig, Sixun, Cornelius Claudio Kreusch, Grandgambe, Yom, Laurent David, Ornette…

Le Concert

Prochain concert à l’Hexagone, Ve 27 février 2015 à 20h

Le virtuose de jazz Magic Malik embarque sur scène des musiciens et autres artistes de talent, pour une création musicale tout en surprises et saveurs multiples. Improvisateur et compositeur inspiré, Magic Malik invente une musique avec des mélodies envoutantes et étonnantes. Les ambiances exotiques succèdent aux moments posés ou explosifs. Les notes se dispersent et se recomposent pour former des accords en pure résonnance et aux couleurs variées. Cette aventure musicale s’éloigne de la musique tempérée occidentale : elle explore la sensibilité humaine aux résonances naturelles et aux timbres. Magic Malik à la flute et voix et Maxime Zampieri aux percussions nous emmènent aux origines du son et de la musique, vers des sensations ancestrales. Ce jeu est basé sur des échelles musicales mathématiques imaginées par Frédéric Faure. Tapis tout prés des musiciens, Alexandre Ratchov chuchote aux oreilles des machines et synthétiseurs qu’il a mis au point pour cette occasion. Le groupe se questionne sur la musique et trouve des échos entre recherche mathématique, artistique et informatique. Pourquoi certaines notes jouées ensemble sonnent-elles harmonieusement et ont des couleurs si variées ? Y-a-t-il des notes manquantes la musique tempérée qui pourraient avoir un rôle intéressant dans une création musicale ?

Après le concert, retrouvez les musiciens et les acteurs du projet pour un temps de partage et d’échange avec le public.