Acrylic Digital painting

Résidence autour d’une technologie digitale innovante développée au sein du CEA-Leti

Artiste : Matt B

Chercheurs associés :
Tristan Hautson , Clément Rosset, Elisabeth Rousset, Guilhem Sauvagnac, Jean-Luc Vallejo (CEA-Leti)


Projet de résidence autour d’une technologie digitale innovante développée au sein du CEA-Leti, où différents artistes plasticiens seront accueillis pour réaliser des œuvres hybrides aux frontières de la matière et du numérique.

MATT B, artiste plasticien émergent issu du milieu du graff, est invité pour tester cette technologie à l’occasion de l’édition 2012 de EXPERIMENTA.

À LIRE : L’alliance de la haute technologie et du geste artistique ancestral par Christiane Dampne, journaliste

Matt B

Né le 26 Novembre 1977
Vit à travaille à Aix les Bains. France

Matt B est un artiste autodidacte qui vit et travaille à Aix Les Bains. Très jeune, il anime les murs de graffiti. Il aboutit naturellement à des fresques toujours plus élaborées, trouve terrain d’expression dans le dessin, l’illustration, la peinture et s’essaie à la sculpture. Touche à tout et animé par la passion de la création, il varie les outils et les formats avec une p rédilection pour la toile et les pinceaux. Depuis 2002, les productions s’enchaînent, Matt B peint sans relâche. L’envie de consacrer sa vie à son art grandit petit à petit et s’impose naturellement à lui comme une évidence. A partir de 2007, il développe en parallèle de son travail « les performances live qui sont autant d’occasions singulières de se réaliser et de tester sa créativité face au regard du public ». Aujourd’hui installé dans son atelier, il compose des peintures sur toile, s’intéresse de près à la gravure ainsi qu’à de nouvelles formes de création. Un artiste à l’univers onirique foisonnant, animé par la soif de créer et l’expérimentation artistique en tout genre.

"Au départ, je laisse l’inspiration du moment me porter sur la toile, juste par passion du trait, j’aime tracer sans réfl exion particulière, déformer mes sujets, jouer avec les outils, les matières... Ce qui guide mon tracé, c’est le lien qui va se produire entre tous les personnages, comment ils vont se remettre en question par un échange de regard, de mouvement. C’est une discussion qui se crée, un partage. Il y a de la souffrance et de la joie. J’aime peindre le côté mystique, l’imagerie sombre présente en chacun de nous. C’est comme si je peignais les visions que l’on peut avoir dans ses rêves, les faces inconscientes et enfouies présentes dans nos vies.

La base créative de mes peintures s’articule autour du corps humain, avec un intérêt tout particulier pour celui de la femme. Mes créations sont un hymne au genre féminin. Je tends à des tracés compliqués et torturés pour faire travailler l’imaginaire de chacun.

Au fil de la construction du tableau, mes idées s’affi nent et prennent vie, la composition, les perspectives, les sujets... Tout ce qui fait l’identité finale de l’oeuvre est capté et retranscrit. A ce stade là, je ne reviens plus en arrière, il est trop tard pour changer d’optique. Je rentre alors dans un mode de fonctionnement particulier fait de codes simples pour ne pas m’égarer et me perdre dans ma peinture. Je deviens alors perfectionniste et très exigeant. Le souci du détail, de l’esthétique et de la finesse des traits deviennent pour moi presque une obsession. Peu importe le temps passé ou la manière de le faire, ce qui compte c’est que je sois satisfait du résultat.

"Je joue avec les émotions, je peins mon ressenti. Contempler mes tableaux revient à s’introspecter car on se laisse prendre dans les méandres de la peinture qui suscitent des lâchers prise de notre conscience. A chaque nouveau regard, la perception sera différente, nouvelle, inattendue, nous renvoyant à notre propre questionnement. Chaque personne aura une interprétation très personnelle de l’oeuvre et divergente de celle de son voisin." Matt B

+ d’info http://www.mattb.eu/