> Plus d'infos sur la résidence Terres rares

Un cyber opéra en 3 actes

Résidence Terres Rares  : un Cyber opéra en 3 actes

Dans le cadre de la création du Cyber Opéra « Terres Rares », la Compagnie Eolie Songe est accueillie en résidence de recherche à l’Atelier Arts Sciences sur 2 ans (2020 – 2022).

Elle aboutira à une présentation à l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences de Meylan et à des modules de sensibilisation pour EXPERIMENTA 2022.

Projet artistique
Terres Rares est un cyber Opéra d’une durée d’1h30 en dispositif frontal. Il est composé de 3 actes avec 3 protagonistes humains (l’homme/baryton, la femme/soprano et l’amant/ténor) et un robot. Une expédition géologique fait fiasco aux confins du grand Nord. À la suite d’un drame (acte I et II), seul un cyborg survit et s’interroge sur la nature humaine (acte III). Programmé en apprentissage incrémental, il délivre ce que contient sa mémoire à l’aide d’une Interface Homme/Machine (casque EEG porté par la comédienne/cyborg). Il décide que le règne végétal est le meilleur des mondes : feu d’artifice végétal en bouquet final pour une ode au Vivant. Les enquêteurs envoyés par la Cie d’assurance enquêtent pour comprendre les tenants et aboutissants du drame...

Thierry Poquet souhaite mettre en scène une réflexion tragi-comique sur :
- l’intelligence humaine et la mémoire artificielle
- l’évolution écologique en cours
- l’altérité : les relations que les humains entretiennent avec le Vivant
… et où le cyborg offre au spectateur un miroir à notre humanité.

« En fait, ce qui m’amuse le plus dans notre histoire, c’est que ce sont les robots qui, survivant pour un temps à la défaillance humaine, nous renvoient, en toute humilité, un reflet de notre folie et de notre hubris, de notre propension à la démesure. » Thierry Poquet (metteur en scène)

Terres rares sera une œuvre pour
Un duo de musiciennes
Deux voix hors champ
Un trio de comédiens/chanteurs
Un cyborg acrobate
Deux entités robotiques
De multiples formes immatérielles

LA RECHERCHE

Un projet fédérateur :

  • Multipartenaires
  • Dans un des axes stratégiques du CEA : l’Intelligence Artificielle. L’apprentissage incrémental est une des pierres angulaires de ce cyber opéra, il constitue la structure secrète, l’ossature sur laquelle s’appuie cette fable qui confère une certaine autonomie à l’imaginaire du robot.
  • Sur une thématique transversale : la mémoire (les composants électroniques, la programmation informatique, le fonctionnement du cerveau, sa mise en scène)
  • Avec des technologies innovantes :
    —> développer avec les nouveaux outils de programmation, le logiciel de l’Interface Homme Machine à partir du casque EEG (porté par la comédienne/le cyborg)
    —> créer et optimiser la qualité des images (passer de 28 X 28 pixels à 224 X 224) obtenues avec le modèle d’apprentissage incrémental par Réseaux de Neurones Artificiels
    —> développer une algorithme pour concevoir des images en temps réel (pendant le spectacle) générées par une Interface Homme Machine (casque EEG porté par la comédienne/le cyborg)
    —> créer une Application smartphone Terres Rares avec une interface conversationnelle (deeplearning, avatar)

Cette résidence s’inspire de la démarche scientifique (et de ses données) pour construire l’univers poétique de Terres rares (écriture du Livret, mise en scène du contenu de la mémoire du cyborg en temps réel, personnages, costumes, scénario). Régulièrement, les artistes rencontrent des spécialistes (Léti, Clinatec, CHU, UGA/LPNC, UGA/MIAI/Philosophie et éthique), sur différents sujets : la mémoire bio-inspirée chez les grillons, l’homme réparé, l’éthique environnementale, le rêve, le fonctionnement du cerveau dans la mémoire, les matériaux de demain pour quelles énergies ? … Ces rencontres sont agrémentées de visites de laboratoires (Léti/DSYS et DTBS, UGA/LPNC) : technologies non invasives d’instrumentation du corps et leurs applications (capteurs physiologiques, d’émotions, EEG), développement de détecteurs pour fabriquer une image, BabyLab ... afin d’enrichir la réflexion.

Les artistes
Livret Vincent Tholomé
Musique Laurent Durupt
Mise en scène Thierry Poquet
Scénographie et lumière Jacky Lautem
Images Stéphane Broc

Les scientifiques
Marina Reyboz - CEA/Léti
Léa Di Cioccio- CEA/Léti
Bruno Truong – CEA/DIP
Jean-Pierre Chevallet - IMAG/LIG
Olivier Pascalis - UGA/LPNC
Romain Grandchamp - UGA/LPNC
Martial Mermillod - UGA/LPNC

- Start-up (co-production) : Hoomano (Lyon), programmation et robotique
Xavier Basset, Pierre Laurent

- Partenaires :
Eric Gaussier
– MIAI
Martial Mermillod - UGA/LPNC

Collaborateurs extérieurs :
Thierry Menissier
- UGA/Philosophie et éthique
Fabienne Martin-Juchat - UGA/MACI
Laurent Vercueil – CHU
Théophile Ohlmann - Professeur Emérite UGA/LPNC

Une coproduction Eolie Songe / Hoomano / ensemble LINKS
Avec la participation de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences et de l’Atelier Arts Sciences de Meylan, du CEA - Grenoble (LETI) et du LPNC (Université Grenoble Alpes) et du laboratoire CRIStAL (Université de Lille) - L’institut MIAI Grenoble