> Plus d'infos sur la résidence Spelaion

Le projet Spelaion

Cette résidence a été réalisée pour EXPERIMENTA 2020 dans le cadre de l’appel à projets européen Vertigo /STARTS sur un nouveau matériau reconfigurable à l’infini avec une électronique intégrée.

La recherche
Le projet était de réaliser une installation artistique utilisant l’e-matériau « YuPi » développé dans le cadre du projet DEAN (Focus sur l’auto-cicatrisation et la reconfigurabilité) au CEA Grenoble. C’est un nouveau matériau polymérique pouvant se présenter sous de nombreux états, accessibles en fonction de sa température d’utilisation.

Le nouveau matériau inventé par le Liten se présente sous cinq états distincts : un état solide « d’usage », un état formable, un état « collant », un état « moulable », un état liquide. Outre le fait d’être reconfigurable à l’infini ce matériau présente la particularité d’être utilisable par la personne dans le cadre d’une interaction Homme – Objet (IHO).

L’installation artistique conçue par le collectif TOAST interroge la relation humaine et matériau, il s’agit non seulement de créer une structure avec un plafond mouvant avec ce e-matériau mais de créer une interaction avec les gestes du public

Les artistes et les scientifiques ont présenté l’état de leur recherche lors d’un MIDI MINATEC le 8 mars 2019 à Grenoble.

Artistes du Collectif TOAST : Adrien Bardet, Benjamin Muzart, Felix Cote et Simon Fargeot
Scientifiques : Philippe Coronel et Lionel Picard chercheurs CEA au Liten

AU FIL DE LA RÉSIDENCE

L’équipe TOAST, en résidence à l’Atelier Arts Sciences, entame son 3e temps de travail sur le projet SPELAION, utilisant YUPI, le matériau innovant développé par Philippe Coronel. Lors des précédentes sessions de travail, il était question de réaliser un plafond interactif à base de YUPI. Désormais, le collectif a choisi d’explorer de façon transversale ses propriétés de déformations. L’objectif est de privilégier un processus créatif ascendant pour se laisser surprendre par cette matière au comportement curieux. Cette réflexion amènera l’équipe à questionner le processus de création en tant qu’objet artistique.

PRÉSENTATION À EXPERIMENTA

La résidence SPELAION s’est terminée avec la présentation au salon EXPERIMENTA 20, du dispositif créé par Félix Cote et Benjamin Mozart, désormais nommé : ALFRED.
Cette œuvre est autant le fruit de l’exploration de ce nouveau materiau que celui d’une longue réflexion sur les inventions technologiques et sur la recherche artistique.

Présentation
À quel point l’humain est-il capable de mesurer les enjeux et les impacts des innovations technologiques ? Serait-il coincé dans un éternel cycle dans lequel chaque innovation porte en elle de nouvelles problématiques ?
Au vu des enjeux environnementaux cette question est cruciale. Pour exemple, les services apportés par le plastique, puis notre difficulté à gérer son cycle de vie ! C’est avec l’installation Alfred, que le collectif TOAST s’empare de ces questions. Alfred est le fruit d’une recherche menée avec le laboratoire du CEA Liten sur un matériau innovant reconfigurable, capable de changer d’état selon des variations de température, qui offrirait une alternative au modèle actuel de production et gestion du plastique.

Les artsites ont ensuite été invités fin février par l’IRCAM aux Vertigo Days dernier rassemblement au centre Georges Pompidou des porteurs de projets VERTiGO.