TOUCH ME

Une résidence commune de recherche à ALPSDESIGN LAB et à l’AAS
avec les élèves de la promotion de l’école

Étude exploratoire d’un dispositif interactif tactile.
17 Octobre – 27 Janvier

Partenaires :

- ALPSDESIGN LAB
- ATELIER ARTS SCIENCES
- Angelo Guiga, CEA-Tech/D-OIC/SCSO
- Michele Tadini, artiste compositeur

Contexte :

Initiée depuis une dizaine d’année, la révolution de la technologie interactive a envahi l’ensemble du monde des technologies, dans le domaine de la téléphonie notamment, mais aussi des tablettes, ordinateurs ou consoles de jeux vidéos. Il est remarquable de constater que les solutions tactiles envahissent tous les cadres de la vie, notamment ceux des plus jeunes.

Les dispositifs interactifs tactiles peuvent être à la fois pédagogique et ludique, la conception de ces dispositifs soulève des questions qui vont bien au delà des enjeux de programmation : manipulation, interactivité, accès aux contenus, accessibilité physique et cognitive, jeu ou sérieux ?

Point de départ du projet
En 2014 et 2015, Michele TADINI Compositeur et développeur sous max MSP et Angelo Guiga électronicien de CEA Tech ont coopéré, au sein d’une résidence de l’Atelier Arts Sciences, sur les thématiques de l’interaction de la vibration sonore et lumineuse.

Cette résidence a donné lieu à un spectacle La Terza Luce , créé en 2014 sur la scène de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences, ainsi que le développement d’un objet interactif unique, sonore et lumineux, valorisé lors de l’édition d’ EXPERIMENTA 2015. L’objet développé préfigure le prototype d’un instrument scénique, permettant de générer des séquences sonores et lumineuses. Il s’agit d’un objet sensoriel mettant à contribution plusieurs sens : le touché, l’ouïe, la vision.

Technologie mise en œuvre
Capteur Piezzo, capteur de luminosité -les étudiants pourront convoquer d’autres types de captation en lien avec les laboratoires du Leti. La technologie de capteurs mise en oeuvre permet de jouer sur différentes typologies d’interactions tactile par effleurement ou frappe sur des surfaces différenciées qui réagissent différemment au toucher, les actions sont validées par un retour visuel et sonore.

Objectifs
Explorer et définir des applications et des cas d’usages intégrant ces technologies d’interactions tactiles. In fine, il s’agit d’orienter le développement de ce système d’interaction, à travers un nouveau langage et de nouvelles structures qui auront du sens pour les usagers.